06 76 87 36 34

Massothérapie AnMoTuiNa

Massothérapie AnMo TuiNa
La roue des 5 éléments en médecine chinoise

La massothérapie AnMo TuiNa, est remarquable par la richesse des techniques et mouvements utilisés sur des zones appelées méridiens et collatéraux ainsi que sur les points d’acupuncture.

Son action peut être locale afin d’activer la circulation du Qi (énergie) et du sang localement, éliminer les stases de sang, restaurer les tissus mous lésés, relaxer les muscles et les tendons, éliminer les adhérences, corriger les déformations.

Il peut influencer les fonctions physiologiques des organes et viscères, du Qi, du Sang et des liquides organiques, de l’énergie nourricière, l’énergie protectrice, du mental et de l’émotionnel.

L’outil principal reste les mains, bras, coudes du praticien qui peut aussi utiliser si nécessaire des ventouses, des moxas, des guashas  et autres petits outils liés à l’énergétique Chinoise.

Les effets curatifs reconnus selon les recherches modernes concernent la régulation des systèmes suivants : circulatoire, respiratoire, digestif, endocrinien, immunitaire, nerveux, moteur, régulation de la peau et des tissus sous-cutanés.

La plupart des douleurs sur lesquelles la pratique est efficace : Cervicalgies, sciatalgie, lombalgies, douleurs aigues ou sourdes, tendinites, épaules gelées, épicondylites…

Ces techniques ne remplacent pas la médecine occidentale  mais peuvent être complémentaires, le but étant d’améliorer l’état de santé général. Leurs actions sont aussi bien préventives que curatives

Traitement par ventouses

Ventouses

Le traitement par ventouses a été utilisé en Chine pendant des millénaires.  Il existe un dicton en Chine « Acupuncture et ventouses soignent plus de la moitié des malades ».  Qui n’a pas connu ou entendu parler de nos anciens qui pratiquaient les ventouses avec ou sans scarification.

Il existe plusieurs sortes de ventouses utilisées de nos jours, les ventouses en verre dites ventouses à feu ; les ventouses à pistolet (ventouses en plastiques munies d’une valve et d’un pistolet pour l’aspiration faite manuellement) ; les ventouses en bambou, les ventouses en caoutchouc…

Et bien sûr différentes techniques de pose : Ventouses fixes, ventouses mobiles (éclair ou glissées), ventouses à sang…

Les ventouses régulent les flux de Qi et de sang. Elles contribuent à aspirer et éliminer les facteurs pathogènes comme le Vent, le Froid, l’Humidité et la Chaleur. Les effets bénéfiques agissent sur la purification du sang, la circulation des liquides organiques,  le système nerveux, musculaire, articulaire,  les douleurs pongitives dues à la stagnation du sang, la constipation, les rhumes, la toux et autres soucis physiologiques.

Si la technique impressionne, elle n’est pas spécifiquement douloureuse. Les traces laissées par les ventouses disparaissent rapidement.

Thérapie par la moxibustion, moxas

Moxas

L’origine de la thérapie par la moxibustion est très ancienne. Elle a toujours participé à l’amélioration de l’état de santé de la population asiatique et particulièrement chinoise. La moxibustion, généralement pratiquée avec de l’armoise « Artémis Vulgaris » est reconnue en Herboristerie chinoise pour ses propriétés thérapeutiques.

La moxibustion sert à réchauffer et désobstruer les méridiens d’acupuncture. Elle active la circulation sanguine, augmente les globules blancs, rétablit l’énergie vitale, évacue l’humidité et chasse le Froid.

Elle est utile, entre autres,  dans le traitement des : périarthrite scapulo-humérale, cervicalgie, arthrose, névralgie rhumatoïde, lombalgie et douleurs chroniques.

La moxibustion peut aussi traiter les maladies de l’estomac, la diarrhée, les règles irrégulières, la stérilité féminine et masculine.

Le guasha, thérapie manuelle par grattage

Le GUASHA : une thérapie manuelle par grattage

 Le GUASHA est une technique ancestrale chinoise de guérison qui s’est développée en parallèle avec l’acupuncture et la moxibustion. Si la méthode se révèle classique aux yeux des orientaux, elle est restée inconnue en occident jusqu’au XXe siècle.

 GUASHA signifie littéralement « gratter la fièvre ». Le terme fièvre fait référence à divers types de troubles physiques et affectifs à l’instar de douleurs musculaires, du stress ou de maladies respiratoires. La méthode consiste à gratter la peau de manière à stimuler toutes formes de blocages.

 Pratique et bienfaits du GUASHA:

Le Guasha peut se pratiquer en position assise ou allongée. Le praticien  choisit la zone du corps à racler suivant le type de maladie à traiter. Le praticien applique d’abord de l’huile spécifique sur la zone à traiter. Le grattage se fait à partir d’un petit racleur dont la forme est définie en fonction des zones corporelles à traiter. Ces racleurs peuvent être en jade, en pierre de lave,  en bois, en plastique ou en corne. Le grattage est certes un peu  douloureux mais il est effectué rapidement  sur la zone à traiter.

Réflexologie plantaire chinoise

Réflexologie plantaire

Au même titre que le Tui Na, la réflexologie plantaire chinoise s’appuie sur les principes de la médecine traditionnelle chinoise.

La technique est appuyée, le massage profond de façon à rétablir la circulation énergétique dans les méridiens, basée sur l’équilibre du yin et du yang et sur la loi des cinq éléments (bois, feu, terre, métal, eau).

Ses principes curatifs sont identiques à ceux du Tui Na. Cette technique peut s’avérer utile quand certains endroits du corps sont peu accessibles au massage.