06 76 87 36 34

L’hiver, le froid et l’humidité nous guettent. Nous nous couvrons, nous calfeutrons devant un bon feu en espérant éviter les grippes, rhumes, gastro-entérites, douleurs rhumatismales ou musculaires…
Si elles survenaient tout de même, Katia nous dévoile quelques remèdes d’antan pour les éloigner.

La tisane de thym

Dès que vous sentez les frissons parcourir votre corps, vous éternuez, le nez commence à couler. Il est temps d’agir pour stopper les symptômes sans tarder. Une tisane de thym avec une rondelle de gingembre frais ou un peu de cannelle à faire infuser dix minutes. Rajoutez une rondelle de citron et du miel. Trois tasses par jour.

Le foulard et le sèche-cheveux

Mettre un foulard de soie et chauffer l’arrière de la nuque avec un sèche- cheveux pendant une minute. La soie est conductrice de chaleur. Les vents froids pénètrent souvent par le cou. Cette technique permet de les évacuer. Retirer vos colliers/pendentifs avant de chauffer pour éviter les brûlures.

Les gousses d’ail

Les oreilles et la gorge commencent à vous irriter. Prenez deux gousses d’ail, taillez-les et appliquez-les dans l’orifice de chaque oreille sans trop les enfoncer. Faites-les tenir avec un pansement. Gardez-les au moins deux heures. Sinon, frottez l’intérieur de l’orifice et du pavillon de l’oreille avec la gousse d’ail qui est un excellent anti bactérien.

Le navet et le miel

Si vous vous y êtes pris trop tard et que vous toussez la nuit, le sirop de navet maison est un excellent remède qui vous évitera de tousser la nuit sans empêcher l’expectoration. Les nuits seront plus reposantes pour les grands et les petits. Choisir un gros navet biologique, peler le dessus et faire un trou dans la chair, poser le navet dans une coupelle et le remplir avec du sucre brun ou du miel. Un sirop naturel donné par le navet se formera en quelques heures. Boire le sirop le soir avant de se coucher et remplir à nouveau le navet qui vous en fournira jusqu’à flétrissement.